Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Secrets des Communicateurs d'Exception

Les Secrets des Communicateurs d'Exception

Trucs et Astuces pour mieux communiquer chaque jour

Les 4 pièges à éviter lorsque vous préparez une communication

Bonjour  Cher Ami Lecteur,
Je continue
 à partager avec vous ces series d'articles de "Communicateurs Efficaces"
J'espere qu'ils vous auront plu.
Merci. Bonne Lecture

------------------------------------------------

Les 4 pièges à éviter lorsque vous préparez une
communication

------------------------------------------------

1. Compliquer ce qui est simple

La plupart du temps, les communications professionnelles
n'atteignent pas ou mal leur objectif parce qu'elles
sont trop compliquées. En restant simple, vous serez
mieux compris et votre message sera mieux mémorisé.


2. Préparer une communication orale de la même façon
qu'une communication écrite

Ces 2 modes d'expression utilisent des mots, mais ils
les utilisent différemment. En parlant c'est votre
enthousiasme, votre expression du visage, votre voix,
votre contact visuel et vos gestes qui communiquent
avec presque autant de force que les mots que vous dites.
Pensez-y lors de la préparation de votre communication
orale.


3. Négliger l'importance des visuels

Une image vaut 10.000 mots !
-> 85 % de ce que nous apprenons passe par la vue !
-> 55 % de la crédibilité d'une présentation vient
de ce que les auditeurs voient.

La mémorisation augmente aussi considérablement
grâce aux visuels. Mais attention ! N'en faites
pas trop et ne les chargez pas (en gros, une idée
par transparent, 3 à 6 lignes par page !).
Pensez en images, graphiquement ! Et n'oubliez pas
que l'on vous voit vous aussi !


4. Négliger l'importance de la répétition

Une bonne répétition augmentera votre confiance.
Répétez votre présentation de A à Z. Faites-le
en face d'un public (amis, famille, collègues).
Enregistrez-vous. Répétez 3 à 6 fois, pas plus sinon
vous risquez de perdre votre spontanéité. Surtout,
n'apprenez rien par coeur !

Chronométrez-vous, mais souvenez-vous que le temps,
à la répétition, est toujours plus court que dans
la réalité.

----------------------------

Comment relancer l'attention

----------------------------

Notre cerveau peut capter environ 600 mots par minute.
Un orateur dit, en moyenne, 150 à 200 mots par minute.
Notre esprit a donc largement le temps d'aller se balader
ailleurs pendant 2 mots. Parfois, il a du mal à revenir
au mot suivant, à la prochaine phrase ! C'est à l'orateur
de faire en sorte qu'il revienne, d'aller régulièrement
le recapter, de le fidéliser.

**Les "capteurs" d'attention**

Pour capter continuellement l'attention des auditeurs
et garder leur courbe d'intérêt au plus haut,
le communicateur doit utiliser toutes les armes possibles.

Pensez-y, dès votre préparation : vous devez,
au moins toutes les 3 à 4 minutes, inclure des
capteurs d'attention dans votre plan de communication.

Pensez à votre communication en termes d'ANIMATION
et non pas de discours. Observez les bons animateurs :
on ne s'ennuie jamais avec eux. Il se passe, à tout
instant, quelque chose.

Voici quelques armes d'animateur :

->La voix

Donnez de la vie à votre voix. Parlez plus fort, moins
fort, plus vite, plus lentement ; appuyez sur certains
mots. Évitez, à tout prix, la voix monocorde qui endort !

->L'attitude

Changez d'attitude physique, si vous êtes assis,
levez-vous, si vous êtes debout, asseyez-vous.
Allez vers les auditeurs, rentrez dans leur cercle.
Changez aussi l'expression de votre visage.
Souriez, mais sachez aussi être sérieux.

->Le contact visuel

Regardez vos participants. Ne les quittez pas des yeux :
c'est plus difficile de "s'échapper" lorsque l'on sent
un regard bienveillant sur soi.

->Faites participer

Rendez les gens actifs. Posez des questions, faites-leur
faire des exercices, laissez-les remplir des
questionnaires.
Si une réunion est très longue, n'hésitez pas à les faire
travailler en sous-groupes.

->Les visuels

Ils vous forcent à vous déplacer, à bouger. Ils
introduisent naturellement un changement de rythme et une
variation.

->Les experts

Faites intervenir quelqu'un d'autre. Le nouvel orateur
bénéficiera d'une attention toute fraîche (et vous aussi,
lorsque vous reprendrez la parole après lui !).

->L'humour

Un bon rire détend toujours l'atmosphère et apporte un
changement.

Et, bien sûr, les mots de relance et d'attention :
les exemples, les analogies,...

Si vous "épicez" vos communications de la sorte,
vous mettez toutes les chances de votre côté. Voyez la courbe
d'attention et d'intérêt de vos auditeurs dans la version pdf :

    http://url-ok.com/4e6028

 

©2008-132 www.communicateurs-efficaces.com

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article